Recommandations, conseils

Les cuirs utilisés pour nos chaussures proviennent de peaux de premier choix produites, tannées et travaillées en Amérique, dans le respect de la tradition d'autrefois. Elles sont de qualité exceptionnelle, homogène (sans trous) car provenant d'animaux élevés en liberté dans les grandes plaines américaines quasiment sans fils de fer barbelés. Une alimentation naturelle donne des animaux en parfaite santé.

Semelles : cuir ou "nubuck, cuir retourné .." ? ("cromo" à Buenos Aires) : le cuir pleine fleur est plus solide, s'adapte mieux à tous les types de sols, donne une meilleure tenue à la chaussure, on peut parfaitement utiliser la chaussure en ville ... nous le recommandons vivement. Le nubuck vous donnera un contact plus intime avec le sol, est plus fragile, craint l'eau ... A chacun selon ses gouts, le prix est le même.

Recommandations importantes :

- Nous utilisons du cuir pleine fleur de peau de bovins pour les semelles et de peau de chevreau pour la partie supérieure de la chaussure. Le chevreau est suffisamment souple pour s'adapter à la pression de votre pied, mais il résistera dans le temps. Compte tenu de la hauteur des talons, votre pied exerce une forte pression sur la partie frontale de votre chaussure. Voila pourquoi il est bon que vos chaussures vous "serrent" un peu au départ, sans l'"étrangler" pour autant, car elles s'adapteront à votre pied si vous suivez nos conseils ci-dessous :

- TRES IMPORTANT : avant de les utilisez en ville, en bals ... portez vos chaussures, chez vous, 2 ou 3 matins consécutifs pendant 1/2 heure environ, d'abord avec des bas, ensuite avec socquettes fines, afin que le cuir de chevreau "prête" ce qu'il faut et s'adapte à vos pieds.

- si malgré ce, vous estimez que les souliers vous serrent encore, vous pouvez également les confier (la paire ou un seul soulier si l'un de vos pieds est plus fort que l'autre) à un bon cordonnier pour passage à la forme (minimum 24h00).

- Attention : à partir du moment ou les chaussures ne seront plus "comme neuves", semelles marquées, salies .. nous ne pourrons pas les reprendre. Voilà pourquoi nous vous demander de toujours "tester" vos chaussures sur une moquette, en prenant toutes précautions.

Ci-après quelques unes des principales peausseries utilisées en Amérique du sud pour la fabrication des meilleures chaussures : · L'agneau est la peau du jeune mouton qui est utilisée principalement pour la ganterie et le vêtement, souvent dans les modèles de chaussures confort.

· Le box calf provient de veaux dont le grain naturel a été légèrement accentué et qui est ensuite glacé, repassé ou plaqué pour obtenir un aspect plus ou moins brillant.

· Le carpincho est une peau glacée utilisée en ganterie qui provient d'un rongeur aquatique d'Amérique du Sud. Son aspect ressemble au pécari.

· Le chevreau est souple, fin et brillant après tannage ce qui le rend particulièrement adapté aux chaussures élégantes pour homme et femme. Sa finesse le montre souvent un peu "plissé", gage de qualité. Il se prête très bien au montage et n'est pas rétractable.

· La chèvre velours est une peau de chevreau tannée et finie sur chair avec une surface veloutée. Elle est souvent comparée au Nubuck, mais n'en possède pas les caractéristiques.

· La croute de cuir ou "cuir retourné" (dite cromo dans le Rio de la Plata), d'aspect pelucheux, est, après l'opération de refendage de la peau, la partie intérieure (côté chair) de la peau refendue, la partie extérieure plus régulière étant la partie noble dite "pleine fleur". Lorsque les peaux sont épaisses, il est possible de les trancher jusqu'à 2 fois dans le sens de l'épaisseur.

· Le daim ne provient pas forcément de cet animal mais il désigne une peau tannée à l'huile de poisson ou une peau d'aspect velours obtenu par ponçage.

· La fleur est la couche supérieure de la peau qui montre les pores et les particularités d'un animal donné, une fois que les poils ou la laine ont été retirés.

· Le grainé est un cuir sur lequel un aspect rugueux ou imitant la peau d'un animal est donné par pression à chaud de plaques de métal imprimées en relief.

· Le métis est une peau de mouton ou d'agneau tannée au chrome comportant un glaçage pour lui donner un aspect plus ou moins brillant. Il est utilisé pour les chaussures de femme principalement.

· Le nubuck est une très belle peausserie de bovin fort dont on a retiré la partie brillante (la fleur) par un léger ponçage qui lui donne un aspect velouté. Il se teint facilement et permet des couleurs particulièrement chatoyantes. La peausserie peut se nettoyer à l'eau et au savon doux. Il est préférable de bien l'imperméabiliser pour éviter les tâches.

· La pleine fleur se dit d'un cuir dont on a protégé la fleur pour lui garder son aspect naturel d'origine.

· Le serpent est principalement utilisé pour inclure des motifs décoratifs sur les tiges, compte tenu de son prix de revient. La variété la plus recherchée est le python qui peut prendre naturellement ou artificiellement d'extraordinaires teintes nacrées. On arrive à donner à certains cuirs l'aspect du serpent par impression à chaud. On reconnait la véritable peau de serpent au fait que les écailles font une véritable râpe lorsqu'on les caresse à l'envers. Attention, les véritables peaux de serpent ne se cirent pas.

· Le suède (ou Gamuza dans le Rio de la Plata) est le terme générique qui désigne une peau dont la surface a reçu un finissage velouté par l'action d'abrasifs.

· La vachette est une peau ordinaire provenant d'un jeune bovin.

· Le veau a souvent un fini après tannage qui permet de donner une finition légèrement brillante aux chaussures homme et femme.

· Le veau velours est une peau de veau avec un finissage velouté.

· Le vernis est une peausserie sur laquelle on donnait la couleur par projection au pistolet à peinture d'une laque. De nos jours, on obtient un aspect brillant en appliquant une patte à base de résines plastique colorées. Il n'y a plus de problèmes d'entretien ou de fragilité. Il peut être imprimé par pression à chaud ou par ponçage pour lui donner un grain imitant, par exemple, les écailles de serpent ou de crocodiles.

A coté des cuirs et peausseries, nous utilisons pour nos chaussures des tissus imprimés ou non, de différentes textures comme le satin, la dentelle (ou villone dans le Rio de la Plata) ou autres toiles résistantes